Reseauliberte

Gros plan sur Haiti,la terre de Toussaint Louverture

2
juin 2012
La 18eme édition de Livres en folie est lancée
Posté dans Culture par reseauliberte à 1:01 | Pas de réponses »

La 18eme édition de Livres en folie est lancée dans Culture livres-en-folieLe ministre de la Culture, Mario Dupuy, le directeur du journal Le Nouvelliste, Max Chauvet, les représentants de la Unibank et du Rhum Barbancourt, Guy Supplice William Eliacin, et la directrice de l’Institut français en Haïti, Corrine Maccaelli, ont procédé au lancement officiel de la 18e édition de Livres en folie le jeudi 31 mai 2012. « C’est l’occasion pour nous de féliciter les organisateurs qui ont misé sur un produit culturel, et on peut dire qu’ils sont entrain de gagner », a indiqué Mario Dupuy qui, depuis trois ans, accompagne les initiateurs de cette grande foire du livre. L’esprit citoyen consistant à partager le livre avec le plus grand nombre a été salué par le ministre, qui annonce un train de mesures pour encourager l’édition de la production intellectuelle en Haïti.

L’intérêt que portent les gens à « Livres en folie » fait la joie des organisateurs de cette prestigieuse manifestation littéraire qui est maintenant majeure. Le directeur du journal Le Nouvelliste, Max Chauvet, n’a pas caché son contentement pour le dévouement manifesté depuis 1994 par le comité organisateur, l’engouement des auteurs, éditeurs, partenaires, sponsors. Cette année encore des records seront battus. Et cela témoigne de l’ampleur que prend l’événement, d’année en année. L’apport du ministère de la Culture nous permet non seulement de pérenniser « l’événement, mais aussi d’en faire un événement national et pourquoi pas, international avec la Quinzaine du livre qui prend de plus en plus d’importance et propose un programme chargé en prélude à la 18e édition», a indiqué Max Chauvet. Il a par ailleurs annoncé quelques innovations, notamment au niveau du service à la clientèle, la présentation des oeuvres financées par le Rhum Barbancourt, le lancement du prix de Première oeuvre de Livres en folie…

Guy Supplice, le responsable de communication Unibank, estime que Livres en folie est dû essentiellement aux auteurs. « Sans les auteurs, Livres en folie ne serait pas ce qu’elle est aujourd’hui. Livres en folie, c’est à la fois un événement métropolitain et national », a-t-il dit. Les 16 succursales de la Unibank sur le territoire seront disponibles, y compris celle de l’île de la Gonâve, seront mises à la disposition des clients. Les internautes étrangers et haïtiens pourront placer leurs commandes via www.livresenfolie.com; www.unibankhaiti.com . En plus des 40% de réduction, la Unibank promet 10% de réduction supplémentaire sur tous les achats effectués avec la Unicarte.

Eliacin William, représentant la compagnie Barbancourt, l’un des trois principaux sponsors de Livres en folie, a renouvelé l’engagement de son entreprise à continuer à supporter cet événement national. M. Eliacin a rappelé la création de la bourse Barbancourt pour stimuler la production littéraire.

« Pour la célébration de nos 150 ans, nous avons voulu mettre davantage l’emphase sur les livres haïtiens », a-t-il expliqué. « Nous avons décidé d’accorder 10 bourses aux auteurs publiés à compte d’éditions sur une durée de 5 ans. Les premiers boursiers sont Kettly Mars, auteure de « Frontières de la soif », et Louis Philippe Dalembert auteur de « Les bas-fonds de l’abimoir ». Ils seront en signature à Livres en folie. Les 2 bénéficiaires de la bourse Barbancourt pour l’année 2013 seront désignés la semaine prochaine, au cours d’une séance spéciale qui aura lieu au restaurant Le Vilatte», a annoncé William Eliacin.

Corrine Micaelli, la directrice de l’Institut français en Haïti, s’estime heureuse de s’associer une nouvelle fois à la Quinzaine du livre et à Livres en folie cette année. « Cette association est naturelle pour nous ; parce que la coopération dans le domaine du livre est une priorité pour l’Institut français. Pour la Quinzaine du livre, l’institut ouvre depuis hier sa terrasse aux auteurs, éditeurs et acteurs du monde du livre haïtien pour s’exprimer, échanger des idées à travers un rendez-vous quotidien à 2h p.m. jusqu’au 15 juin. Ensuite, nous allons également accueillir des tables rondes, des lectures scéniques et une soirée dédiée à l’invité d’honneur, Georges Castera », a indiqué la directrice de l’institut, qui a un stand depuis l’année dernière à Livres en folie. L’Institut français en Haïti a invité également cette année le directeur adjoint d’Argos-Culture, agence de création et de conseil, Olivier Chaudenson, et l’écrivain, journaliste à la rubrique culture du Point, spécialistes littératures afro-caribéennes, Valérie Marin La Meslée.

Hérard Jadotte, représentant des éditions, et Emmelie Prophète, tous deux membres organisateurs de l’événement, ont tour à tour informé le public du bien-fondé des innovations apportées et des activités littéraires organisées en prélude à la foire.

Avec 131 auteurs en signature, plus de 200 nouveaux titres, 1 368 titres disponibles, une réduction de 40% sur tous les livres disponibles, Livres en folie, phénomène littéraire exclusivement haïtien, s’impose, pendant une journée, afin de rapprocher le plus possible l’objet livre des lecteurs. Pour raccourcir le parcours relativement long de l’an dernier, les organisateurs annoncent qu’il y aura un stand spécial pour les nouveaux titres. Cette innovation va faciliter la vente des livres. Les éditeurs auront également leurs propres stands où on pourra trouver également les auteurs en signature. Les auteurs produisant à compte d’auteur seront regroupés sous le label de Communication Plus.

 Angie Marie Beeline Joseph

jbeeline@gmail.com

Source Lenouvelliste


Fil RSS 2.0. Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

LE BLOG "FORCE OUEST G... |
Mouvementregionalistehumaniste |
Socialisme ou Barbarie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le blog de la Ferc-Sup CGT ...
| Debat Politique Algerienne
| Mohamed Boye